Le thème du concours 2016 est aux Etats Unis !

Joëlle Dumas, membre de notre association, vit à Los Angeles. Elle dirige là-bas une école française, avec des torrents d’énergie et d’efficacité. Déléguée aux Etats-Unis de Paroles de Poètes, elle nous représente, là-bas, avec un immense talent et beaucoup de gentillesse. Depuis Los Angeles, elle nous envoie cette photo d’un bar de la ville, qui lui aussi s’intéresse à…  l’alchimie. Ce signe du hasard nous montre que l’alchimie, puissance de l’espoir et du cœur,  est une réalité universelle, par-dessus les barrières et les Océans !

RolandIMG_2350

 

L’alchimie, thème du concours 2016

Notre concours 2016 a pris pour thème l’alchimie. Certes, ce thème est exigeant et nous l’avons voulu comme tel. Mais il n’est pas au-dessus de vos capacités.

Alchimie est un mot qui nous vient de l’arabe, al kimiya. Encore un de plus venu qui est venu enrichir notre langue. L’alchimie, c’est l’art de transformer le plomb en or, le banal en précieux, le laid en beau, etc.  Cela peut être ésotérique, mystérieux,  magique ou encore mystique. Mais c’est aussi profondément poétique.

Pour ce concours 2016,  le poème ou le texte peut traiter, soit de l’alchimie en elle-même, magie du poème, pouvoir des mots, etc., soit être un exemple de son application, une démonstration de la transformation par les mots du laid en beau, du vulgaire en noble, de l’impur au pur, etc.

Qu’en pensez-vous ? A votre disposition pour éclairer et poursuivre ce sujet
Roland

Cette Chance

J’ose vous parler de moi pour la première fois sans doute:

Je reviens d’un voyage…un de plus de ce genre

Qui m’a montré douloureusement

Cette chance que j’ai, d’être comme je suis.

Je marche, je pense, je décide ma vie…

Et pourtant j’ai parfois honte d’être ainsi.

Alors qu’ont la valeur de mes grands et petits soucis

Face à l’irrémédiable qu’on n’a pas choisi.

Je ne désire en dire plus, je rends hommage ici

À mes deux sœurs qui n’ont pas eu cette Chance

JDL

25/05/2016

Parle moi encore

Parle moi encore…

Je t’entends du tout profond de mes nuits,

je te perçois à chaque jour qui se lève,

à chaque soir tombant tout au fond de tes rêves,

je ramasse tes mots tombés au fond du puits.

Parle moi encore…

Donne moi tes peurs qu’elles soulagent les miennes,

je te dirai mes craintes pour expliquer les tiennes.

Je cueillerai nos doutes aux grappes des ans,

je mettrai en gerbe nos blessures d’antan.

Parle moi encore…

Nos silences gonflés de ce qui nous unit,

reflètent alors,ce qui nous rend vulnérables,

nos sourires la crainte de l’irréparable,

les fêlures passées, tout ce qui fut banni.

Parle moi encore…

Conte moi tes joies, ce à quoi tu aspires,

je te verrai dans l’ombre de mes souvenirs.

Redis moi ta vie et l’air que tu respires…

Parle moi encore…

JDL

Dédié à ma sœur cadette

Hémiplégique depuis 2001

***

De toi et je serai moi…

07/03/2013

Organisation de notre concours International 2016

C’est Jacqueline Hiver qui assure en 2016 le secrétariat complet du concours. Membre du bureau de l’association, elle habite la Haute-Marne, à Chaumont (52000).

Active et dynamique, elle assurera toute l’administration de ce concours 2016 :  promotion, communication et secrétariat, et tout cela avec gentillesse et professionnalisme.

Écrivez tranquillement et envoyez-nous vos textes.  Jacqueline s’occupe du reste !

Réglement 2016_last-FB

 

Un poème…

Compte à rebours

Tic tac
L’horloge se détraque dans ce Monde qui craque
Tic tac tic tac
Sous les bombes qui claquent le rouge enflamme les flaques.

Tic tac
L’horreur se fait  banale
L’ignoble au quotidien se répand et s’étale
Tic tac tic tac
Un futur sans printemps d’une morale vénale qui se vend à l’encan.

Tic tac
C’est la course à l’épate, gloire de l’audimat
Les principes sont en vrac et les valeurs se pèsent à la Bourse du Cac
L’Humanité est asphyxiée, révolte après révolte, colères écrasées
Vous ravalez vos larmes  et déposez les armes
Tic tac tic tac
Jetez dans le trou noir les rêves d’un Grand Soir!

Tic tac
Espérance, où es-tu ? Pourquoi ce goût de rance ?
Les vagues d’impuissance inondent notre France.
Où sont donc les grandeurs, les fiertés, les honneurs
D’un peuple qui se couche, d’un peuple qui se meurt ?

Tic tac
Les ans se font minutes, s’entassent en s’entêtant
La pendule du siècle avance en s’inquiétant
L’espoir n’est plus que ruine. Une page se termine
Avant le choc final.  Destructeur ? Salvateur ?

Tic tac tic tac
Moi je bois les secondes de miel et de bonheur
La fragile colombe qui niche dans mon cœur
D’amour et de plaisirs me parfume les heures.

Tic tac
Le balancier du Temps me laisse patient
Serein, mais pas indifférent
Tic tac tic tac tic tac

————- Roland ————-

Remise des prix du concours « Poésie à l’école »

 

130 pages d'émotions et de surprises

La remise des prix du 2e concours « Poésie à l’école » s’est déroulée le 29 avril au Lycée professionnel de Jurançon.
Une centaine de personnes, parents et enfants, en ont partagé avec nous le bonheur. Le sourire était dans les yeux et sur les lèvres, et les applaudissements ont enveloppé les belles surprises que nous ont offertes les divers lauréats.
Une belle conclusion pour cette nouvelle étape de l’aventure « Poésie à l’école » !
Le livre du concours est disponible, avec les 252 poèmes qui nous sont venus de 230 élèves, tous écrits en classe, du CM1 jusqu’aux terminales du lycée. Il est proposé au prix de 7 €.

Livr-2

Livr-1

 

 

 

 

 

 

Si vous êtes intéressé(e), contactez-nous (parolesdepoetes@yahoo.fr)

130 pages d'émotions et de surprises

Un vrai Blog sur Paroles de Poètes

cropped-Logo-Paroles-de-Poetes-nov-2009.pngBonjour,
On nous l’a souvent demandé… Alain nous l’a réalisé !
Vous disposez à présent d’un vrai blog sur votre site www.parolesdepoetes.fr
Ici vous publiez librement vos textes, vous lisez les dernières nouvelles de l’association et tous les textes des autres, vous commentez, vous répondez, vous questionnez… en toute liberté.
Il vous suffit de vous enregistrer d’abord, puis de vous connecter à chaque fois que vous voudrez écrire. Non connecté, vous pouvez tout lire mais pas écrire, comme sur n’importe  quel autre blog.
Et profitez-en pour visiter le site lui-même (petite maison verte, en bas de l’écran)