Acrostiche en rebond ETOILES

Etoiles au dessus de mon océan
Tantale je deviens, en perds la raison
Oppressé, mon cœur s’emballe
Ivre d’un désir, de folie
Les corps s’emballent dans une lutte
Enivrée, débridée, spasmes
Sans retenue, perdus dans le jardin d’ Eden

mot à utiliser : Eden

remicasse

J’écris poèmes, haïkus et citations

Acrostiche à rebond SURPRENANT

Surprenant, découvrir
Un amour juste de passage
Rêver ensemble de beaux moments
Partager un doux verbiage
Regarder l’autre dans les yeux
Enlever peu à peu ses vêtements
Nier les doutes, oublier les serments
Attendre que l’autre se dévoile
Nu chacun et sans défense
Tutoyer à nouveau les étoiles

mot à utiliser :  Etoiles

Régine Taron

jeu poétique : acrostiche en rebond

Bonjour à tous

Je vous propose un petit jeu poétique dont la règle est simple

Voici un acrostiche de départ

Bonbon de miel étincelle
En mon cœur acidulé
Notre amour éternel
Où gourmand d’éternité
Invente avec passion
Tutti frutti d’émotions

Le dernier mot de l’acrostiche est « Émotions »

donc celui-ci servira de point de départ au suivant et ainsi de suite

Émotion des mots en cavale
Met en joie mes idées bancales
Où s’affrontent l’amer au charme
Tant peint dans l’épopée des armes
Issue des drames shakespeariens.
Ouvert à tout émoi vaurien,
Nos amours rugissent, meurtris
Sous la fièvre de l’art tari

le mot à utiliser sera « Tari »

à vos claviers, je compte sur vous !

@micalement

Gabrielle

 

 

 

Cette Chance

J’ose vous parler de moi pour la première fois sans doute:

Je reviens d’un voyage…un de plus de ce genre

Qui m’a montré douloureusement

Cette chance que j’ai, d’être comme je suis.

Je marche, je pense, je décide ma vie…

Et pourtant j’ai parfois honte d’être ainsi.

Alors qu’ont la valeur de mes grands et petits soucis

Face à l’irrémédiable qu’on n’a pas choisi.

Je ne désire en dire plus, je rends hommage ici

À mes deux sœurs qui n’ont pas eu cette Chance

JDL

25/05/2016

Parle moi encore

Parle moi encore…

Je t’entends du tout profond de mes nuits,

je te perçois à chaque jour qui se lève,

à chaque soir tombant tout au fond de tes rêves,

je ramasse tes mots tombés au fond du puits.

Parle moi encore…

Donne moi tes peurs qu’elles soulagent les miennes,

je te dirai mes craintes pour expliquer les tiennes.

Je cueillerai nos doutes aux grappes des ans,

je mettrai en gerbe nos blessures d’antan.

Parle moi encore…

Nos silences gonflés de ce qui nous unit,

reflètent alors,ce qui nous rend vulnérables,

nos sourires la crainte de l’irréparable,

les fêlures passées, tout ce qui fut banni.

Parle moi encore…

Conte moi tes joies, ce à quoi tu aspires,

je te verrai dans l’ombre de mes souvenirs.

Redis moi ta vie et l’air que tu respires…

Parle moi encore…

JDL

Dédié à ma sœur cadette

Hémiplégique depuis 2001

***

De toi et je serai moi…

07/03/2013

Un poème…

Compte à rebours

Tic tac
L’horloge se détraque dans ce Monde qui craque
Tic tac tic tac
Sous les bombes qui claquent le rouge enflamme les flaques.

Tic tac
L’horreur se fait  banale
L’ignoble au quotidien se répand et s’étale
Tic tac tic tac
Un futur sans printemps d’une morale vénale qui se vend à l’encan.

Tic tac
C’est la course à l’épate, gloire de l’audimat
Les principes sont en vrac et les valeurs se pèsent à la Bourse du Cac
L’Humanité est asphyxiée, révolte après révolte, colères écrasées
Vous ravalez vos larmes  et déposez les armes
Tic tac tic tac
Jetez dans le trou noir les rêves d’un Grand Soir!

Tic tac
Espérance, où es-tu ? Pourquoi ce goût de rance ?
Les vagues d’impuissance inondent notre France.
Où sont donc les grandeurs, les fiertés, les honneurs
D’un peuple qui se couche, d’un peuple qui se meurt ?

Tic tac
Les ans se font minutes, s’entassent en s’entêtant
La pendule du siècle avance en s’inquiétant
L’espoir n’est plus que ruine. Une page se termine
Avant le choc final.  Destructeur ? Salvateur ?

Tic tac tic tac
Moi je bois les secondes de miel et de bonheur
La fragile colombe qui niche dans mon cœur
D’amour et de plaisirs me parfume les heures.

Tic tac
Le balancier du Temps me laisse patient
Serein, mais pas indifférent
Tic tac tic tac tic tac

————- Roland ————-