CONFIDENCES

Le président – » Monsieur le ministre, quel caprice! ».

Le ministre – » Vous montrez les dents. Je m’éclipse et vais sur le divan! ».

Le président – » Oui  , le divan du psychanalyste! ».

Le ministre – » Exactement et sans supplices! ».

Le président – » Vous êtes décourageant! ».

Le ministre – » En ces temps, c’est rassurant d’être confronté à un analyste! ».

Le président – » Vous manquez d’allant! ».

Le ministre – » Et moi,  je vous trouve compétent! ».

Le président – » Vous flattez mon égo! ».

Le ministre – » De vous, quels propos! ».

Le président – » Faites des vers et prenez vos pinceaux! ».

Le ministre – » Quel tableau, vous cherchez les mots! ».

Le président – » Je résiste à votre écho! ».

Le ministre – » Ayez la grandeur d’un héro! ».

Le président – » Je suis un homme qui résonne! ».

Le ministre – » Que j’admire votre personne . Affronter tant de conflits! ».

Le président – » Je ne crois pas aux repentis! ».

Le ministre – » Vous sembliez pourtant averti! ».

Le président – » Converti!, Vous en mourrez d’envie..? ».

Le ministre – » De quoi! ».

Le président – » De la présidence, pardi! ».

Publié par

Maryline Michaux

née le 16 novembre 1964 à Charleville(08)

Laisser un commentaire