Un poème…

Compte à rebours

Tic tac
L’horloge se détraque dans ce Monde qui craque
Tic tac tic tac
Sous les bombes qui claquent le rouge enflamme les flaques.

Tic tac
L’horreur se fait  banale
L’ignoble au quotidien se répand et s’étale
Tic tac tic tac
Un futur sans printemps d’une morale vénale qui se vend à l’encan.

Tic tac
C’est la course à l’épate, gloire de l’audimat
Les principes sont en vrac et les valeurs se pèsent à la Bourse du Cac
L’Humanité est asphyxiée, révolte après révolte, colères écrasées
Vous ravalez vos larmes  et déposez les armes
Tic tac tic tac
Jetez dans le trou noir les rêves d’un Grand Soir!

Tic tac
Espérance, où es-tu ? Pourquoi ce goût de rance ?
Les vagues d’impuissance inondent notre France.
Où sont donc les grandeurs, les fiertés, les honneurs
D’un peuple qui se couche, d’un peuple qui se meurt ?

Tic tac
Les ans se font minutes, s’entassent en s’entêtant
La pendule du siècle avance en s’inquiétant
L’espoir n’est plus que ruine. Une page se termine
Avant le choc final.  Destructeur ? Salvateur ?

Tic tac tic tac
Moi je bois les secondes de miel et de bonheur
La fragile colombe qui niche dans mon cœur
D’amour et de plaisirs me parfume les heures.

Tic tac
Le balancier du Temps me laisse patient
Serein, mais pas indifférent
Tic tac tic tac tic tac

————- Roland ————-

Une réflexion au sujet de « Un poème… »

  1. « Tic tac
    Le balancier du Temps me laisse patient
    Serein, mais pas indifférent
    Tic tac tic tac tic tac »

    Je me permets de te prendre ces vers si « sensiblement » justes pour les employer pour mes annonces de notre asso, c’est OK?

Laisser un commentaire